Jurassic windsurfin'

Publié le par Club Nautique Regnevillais

Pour la première fois depuis 25 ans, des planches à voile de l'ère open (3,90m de long, voile de 6,50m² maxi; flottabilté de 300 à 350 Ltr) sont réapparues à Regnéville; peut être qu'un glissement de terrain les a sorties de leur gangue de glaise? Et  les windsurfers qui les pilotent n'ont pas l'air bien jeunes non plus!

Des planches dans la baie

En fait, il s'avère que les marées de mortes-eaux sont propices à la pratique de la planche dans le havre : si les bateaux restent au mouillage lors des faibles marées, il y a (presque) toujours assez d'eau pour tremper une dérive de planche; le courant est moins fort qu'en marée et notre plan d'eau toujours calme; et contrairement au fun-board ou au kite-surf, ces engins sont parfaits pour des conditions de vent assez larges, allant de 3 à 15 noeuds.   

 Le nec plus ultra des années 80 à la portée de toutes le

Enfin, dernier atout de ce type de planche :

Elles ne valent plus grand-chose! Il n'est pas rare de trouver sur Internet une ancienne gloire olympique, toujours en bon état, pour moins de 100€; mais attention, bien que longues et larges, ces planches ne sont pas toutes faciles d'emploi; en phase d'apprentissage, mieux vaut choisir un flotteur polyvalent (3,70m) pour une poignées d'€.

 2011-10-30 10.54.15

 

 

 

 

 

 

 

 

Pas de souci non plus pour trouver des pièces détachées (Ailerons, pied de mât, voiles); vive le Net!

 

 

 

 

 Ainsi, on peut voir depuis peu les anciens guidant les débutants; et nous avons 3 exemples de grands débutants qui sont désormais capables d'arpenter la baie en tout sens après seulement 4 ou 5 sorties. Après la réapparition des dériveurs il y a un an, c'est un plaisir que de revoir des voiles de windsurf croiser dans le havre; Avis aux anciens, comme aux débutants!   

P1090390

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article